La Mairie de Gueret

Tous pour nos concitoyens
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Réflexions sur la filière blé

Aller en bas 
AuteurMessage
Laf

avatar

Nombre de messages : 4
Ville : : RP : Guéret / HRP : Paris
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Réflexions sur la filière blé   Ven 6 Jan à 20:00

RAPPORT A M. LE MAIRE DE GUERET SUR LA FILIERE BLE DANS NOTRE VILLE


Extrait des statistiques officielles publiées par Mme le Maire Adjoint Witchblade

Etat récapitulatif des boulangers de Guéret en date du lundi 2 janvier à 7:02

Néo / 2
Laf / 2
Botlecul / 2
Mangetsu / 2 /Retraite
Ranna / 2
Gunelle / 2 /Retraite
Davall / 2
Barth_le_tholier / 2 /Retraite
Deep_1st / 2
------------------------------

Etat récapitulatif des meuniers de Guéret en date du mardi 4 janvier à 21:31

Bouma / 3
Moundi / 2
Wasquehal2001 / 2
Amnos / 2
SordidNemesis / 2
Colonel5049 / 2
Davall / 2
Naig / 2 /Retraite
-----------------------------

Le 4 janvier, nombre d'actifs dans la filière blé:

blé 35
meuniers 6
boulangers 5
-------------------------------

Eléments de réflexion :

production de blé entre 10 et 16 sacs tous les 10 jours, pour fixer les idées, supposons une moyenne de 14 pour les 35 champs de blé par décade (hypothèse de travail que des gens mieux informés pourraient corriger ou valider)
donc 35 * 14 /10 par jour soit 49 sacs par jour en moyenne (extrêmes possibles : 35 à 56).

toujours en moyenne, ces 49 sacs de blé sont transformés en 49 sacs de farine, ce qui ne fournit du travail qu'à un peu moins de 5 meuniers (pas 6 donc).

48 sacs fournissent la farine pour 4 boulangers (et non 5), le bois est suffisamment abondant à Guéret, la production de pain est alors de 4*36 soit 144 pains par jour.

Comme beaucoup des 134 habitants actifs de la ville mangent autre chose que du pain, en vérité, sont concernés par le pain principalement les niveaux 0 qui ont décidé de ne pas jeûner et les niveaux 3. En admettant que personne ne jeûne au niveau 0 (alors que tous les guides du débutant recommandent de ne manger qu'un jour sur deux) et en supposant que personne ne choisisse le maïs à la place du pain (puisque 2 maïs à 3,50 coûtent la même somme qu'un pain à 7), cela ne représente que 34+12=46 consommateurs.

Admettons que le nombre de paysans et artisans qui mangent occasionnellement du pain compense le nombre de vagabonds ou universitaires qui jeûnent ou consomment du maïs (deuxième hypothèse de travail que des gens mieux informés pourraient corriger ou valider), on n'atteint pas 50 clients quotidiens réguliers pour le pain et la production moyenne (144) est environ triple.

Avant même d'aborder la question du prix deux points ressortent :

1) un meunier au moins et un boulanger au moins chaque jour n'ont pas de fournitures pour travailler
2) heureusement pour la ville qui a déjà dans ces conditions une surproduction de près de 100 pains par jour.

Je suppose qu'actuellement, c'est la mairie qui rachète les surplus et qui a bien du mal à les fourguer au comté.
Pour faire face aux besoins actuels de la population sans intervention déficitaire de la mairie ni du comté
2 boulangers suffiraient en produisant presque quotidiennement, ainsi que
3 meuniers au maximum. Pour les alimenter presque tous les jours en blé,
12 champs de blé serait le nombre de champs nécessaire et suffisant.

Mais, cela imposerait la reconversion de
16 paysans environ (pour environ 24 champs à supprimer)
3 meuniers et
3 boulangers.
Les autres cultures peuvent-elles absorber 16 paysans et les autres métiers 6 artisans ?
Sûrement pas du jour au lendemain.


Les pistes de solution à long terme :
1) diminuer l'offre en faisant savoir
1.1) à tous les vagabonds de ne pas devenir producteurs de blé avant assez longtemps
1.2 ) à tous les paysans de ne pas devenir meunier ni boulanger pendant quelque temps
1.3) aux actuels meuniers et boulangers qu'ils seraient bien inspirés de profiter du changement de métier s'ils ne l'ont pas encore effectué pour se reconvertir un peu plus tôt qu'ils ne l'avaient prévu - sans partir tous en même temps bien sûr -.
2) augmenter la demande
2.1) en incitant les clients à préférer le pain au maïs (si cela n'induit pas en retour des déséquilibres sur le marché du maïs)
2.2 en favorisant l'installation de nouveaux habitants de niveau 3 et 0, mais j'avoue que je ne sais pas comment, et en comptant naturellement sur les promotions des joueurs de niveau 2.
2.3) en combattant l'idée qu'il ne faut pas manger tout le temps au niveau 0 comme contraire au role playing, à la diététique et au simple confort Smile.


Dernière édition par le Sam 7 Jan à 0:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Witchblade

avatar

Nombre de messages : 596
Ville : : Gueret
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Réflexions sur la filière blé   Ven 6 Jan à 22:14

Bon en fait avec un peu de recul, les niv 1 et 2 en mangent pas mal aussi en fait...

J'ai un fichier à te filer que j'ai gardé que je faisais au GAG qui t'interressera surement Smile

Sinon super taf !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragonet
Maire de Gueret
avatar

Nombre de messages : 761
Ville : : gueret
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Réflexions sur la filière blé   Lun 9 Jan à 11:30

Je te repond dans l'après midi, mais je suis en train aussi de faire un outils pour mieux maitriser ça, faudra que je te le passe, et qu'on le test Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réflexions sur la filière blé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexions sur la filière blé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Filière Blé- Farine- Pain
» Nouvelle filière, la police nationale !
» Demande de changement de filière
» Changement de filière .
» 1000 pts nouvelles réflexions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Mairie de Gueret :: Aile gauche : Affaires economiques :: La Chambre du commerce :: Blè, farine et pain-
Sauter vers: